Nouvelle technologie ayant pour but d’aider les mineurs à se protéger contre la pneumoconiose

PDM3700 Personal Dust Monitor

Pour de nombreux mineurs, la pneumoconiose est une conséquence invalidante d’une carrière ouvrière passée dans des mines de charbon. La division Mine Safety and Health Administration (MSHA) du Ministère du travail des États-Unis estime que la pneumoconiose (également appelée pneumoconiose des mineurs) s’est soldée par 76 000 décès depuis 1968.

La pneumoconiose est une maladie incurable mais elle peut être évitée grâce aux nouvelles technologies ; les mineurs et les agents responsables de la sécurité minière peuvent désormais adopter une démarche plus proactive.

Les efforts de l’industrie houillère pour surveiller l’inhalation des poussières par les mineurs remontent à la loi sur le charbon de 1969, qui abordait de nombreux aspects de la sécurité professionnelle dans les mines et prévoyait que les travailleurs recueillent des échantillons de poussières de charbon respirables afin de suivre leur exposition. Les efforts initiaux destinés à suivre l’exposition ont été largement insuffisants car le délai entre le prélèvement de l’échantillon et l'obtention des résultats pouvait atteindre trois semaines ; dans ces conditions, il était impossible de déterminer à quel moment survenaient les fortes expositions pour prendre des mesures correctives.

Au cours des 30 dernières années, l’Institut national pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH) a recherché de meilleurs moyens d’échantillonner l’air que les mineurs respirent. Il a étroitement collaboré avec les acteurs du secteur pour développer des instruments de surveillance efficaces que les mineurs peuvent porter sous la surface afin de garantir une surveillance en temps réel des niveaux de poussière. Les contraintes – légèreté, ergonomie et facilité d’utilisation – se sont révélées difficiles dans un environnement aussi exigeant.

L’analyseur de poussière personnel Thermo Scientific™ PDM3700  est le plus sophistiqué de sa catégorie. Pour célébrer le lancement du produit, les responsables du laboratoire de recherche du NIOSH à Pittsburgh se sont rendus chez Thermo Fisher Scientific, sur son site de Franklin, au Massachusetts, où ce nouvel instrument est fabriqué.

L’analyseur de poussière PDM3700 procure aux mineurs une technologie de pointe, conçue pour fournir des données en temps réel sur l’exposition aux niveaux de poussière ; il leur permet d’éviter tout danger de manière proactive et fournit aux responsables des mines des informations précises sur le moment et le lieu où des concentrations dangereuses de poussière sont atteintes.

Selon le NIOSH, la pneumoconiose peut être évitée en réduisant l’exposition. Une surveillance améliorée des conditions causant la maladie permettra d’éviter les risques de maladie dans de nombreux cas.

L’analyseur de poussière PDM3700 fait partie d’une longue tradition d’innovation chez Thermo Fisher. Le précédent produit de la société, à savoir l'analyseur PDM3600, a été commercialisé en 2005 et a ouvert la voie à davantage d’innovation. Depuis, Thermo Fisher a continué de perfectionner l’instrument, en le rendant plsu léger, plus ergonomique et plus durable.

Un nouvel instrument et une nouvelle réglementation seront synonymes d’espoir pour la nouvelle génération de mineurs, en éradiquant la pneumoconiose une fois pour toutes. Ron Smith, directeur du marché charbonnier pour la division de surveillance des procédés et de l’environnement chez Thermo Fisher, est particulièrement ravi de l’apprendre, son père ayant travaillé 30 ans dans une mine de charbon.

"C’est un travail difficile. Mon père a survécu à deux effondrements de plafond dans une mine en fonctionnement continu, mais il a succombé à la pneumoconiose" déclare Ron Smith, qui travaille directement avec la communauté des mines de charbon pour en améliorer les protocoles de sécurité. "Il a lutté les dix dernières années de sa vie contre les ravages de la maladie. Lorsque j’ai appris que je pouvais faire une différence dans la vie des mineurs, j’ai sauté sur l’occasion."